Panier
Votre panier est vide
Quantité:
Sous-total
TVA
Frais d’expédition
Total
Une erreur s’est produite avec PayPalCliquez ici pour réessayer
FélicitationsMerci de votre commande !Vous devriez bientôt recevoir une confirmation de commande de la part de PayPal.Quitter le panier d’achat

EIRL Bénédicte MARTIN

Etudes thermiques et conseils en bâtiments durables

Blog

Visite rénovations sociales et exemplaires

Publié le 26 novembre 2020 à 7:00

Fin octobre, nous avons participé à une journée de visites sur les chantiers du bailleur social "le toit vosgien" (88) dans le cadre d'un groupe de travail sur l'habitat social éco-construit pour le développement d'une filière locale en biosourcé et piloté par la coopérative Habitat Eco-Action.

Le Toit Vosgien gère 2 400 logements avec 18 personnes (dont 2 contrats d’avenir) et a, de ce fait, des circuits courts de décision. Il travaille dans une démarche qualitative et ne construit qu’environ 20 logements par an et son parc est concentré dans le massif vosgien. De part son histoire, le toit vosgien a très tôt intégré le bois dans ses constructions, y compris au niveau structurel.

Aujourd’hui le Toit Vosgien a 3 objectifs principaux :

• Réduire les charges des locataires, notamment grâce aux performances énergétiques des bâtiments

• Développer les matériaux biosourcés,

• Contribuer au développement de la filière bois.

Le bailleur considère que l’enjeu aujourd’hui est de faire du passif et du biosourcé. Le passif est donc devenu le standard de construction pour le Toit Vosgien qui construit tous ses bâtiments neufs en bois/paille (premier projet en 2010) et les fait labelliser passiv hauss. Il travaille en partenariat avec le bureau d'études Terranergie.

 

Il a également lancé une grande opération de rénovation de l'ensemble de son parc locatif avec un programme permettant de diviser par 10 les consommations comprenant :

Isolation : isolation des façades avec 300 mm de laine de bois, des sous sols avec 200 mm de fibre minérale de laitier et des combles avec 400mm de ouate de cellulose.

Systèmes : Mise en place d’une ventilation double flux collective haut rendement avec passage des gaines dans l’épaisseur de l’isolant de façades, Remplacement de la chaudière fioul assurant le chauffage seul par chaudière bois (construction d'un silo spécifique pour recevoir les plaquettes forestières) pour le chauffage et la production d’eau chaude. PAC Air/Eau performante (au propane pour être sans HFC et avec meilleur COP) pour la production d'eau chaude en été quand la chaudière est arrêtée.

 

Nous avons été reçu par le directeur Technique du Toit Vosgien, M. Vincent Chevallier, qui nous a accompagné dans la visite de 3 de leurs chantiers exemplaires : 2 constructions neuves bois-paille labellisées passiv haus et 1 chantier de rénovation d'un groupe de 3 résidences des années 70 aux normes d’isolation de l’époque et chauffées au fioul.

=> l'emblématique résidence Jules Ferry à Saint Dié des Vosges, premier immeuble R+8 en structure bois (CLT) isolé en paille réalisée en 2014.

 

=> la résidence de Plainfaing constituée de 4 logements sociaux au pied des montagnes livrée en octobre 2018 qui a reçu le prix Envirobat 2019 et le récent trophée de la construction Batiactu 2020, catégorie logements.

=> une résidence des années 1970 à Raon l'étape rénovée en site occupé au niveau > au BBC selon le programme de rénovation décrit plus haut.

Des visites enrichissantes et porteuses d'espoir!:)

Catégories : Actualites de l'EIRL, Materiaux biosources

0